Le pelage des souris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pelage des souris

Message par epidote22 le Ven 1 Mai 2015 - 18:56

M'ennuyant fortement cet aprèm' j'ai fais un résumé de mes recherches sur le pelage des souris. Volontairement, je ne traite pas de toutes les couleurs et marquages. Je pense dans les mois qui viennent traiter chaque couleur et marquage séparément.


Le pelage de la souris est constitué de poils recouvrant la quasi totalité du corps de l'animal.

1. Structure d'un poil
Un poil est constitué de 3 couches, de la plus externe à la plus interne, on trouve :
- la cuticule externe, elle est mince et constituée de cellules aplaties et imbriquées les unes dans les autres comme les tuiles d'un toit. Cette couche est dépourvue de pigment.
- la couche corticale ou cortex, partie du poil la plus importante. Elle est formée de cellules allongées, qui sont solidement unies les unes aux autres. Cette couche est riches en pigments (quand ils existent).
- la moelle formée de rangées de cellules pouvant contenir du pigment entremêlées d'espaces aérés.


2. les différents types de poils
Les souris ont :
- des vibrisses qui sont les poils tactiles du museau
- des cils
- des poils de pelage qui recouvre la quasi totalité du corps

Parmi les poils de pelage il y a différents sous types :
-Les poils de couverture aussi appelés les poils de garde regroupent les poils recteurs et les poils tecteurs.

* Les poils recteurs ont un rôle de soutien et d'orientation du pelage. Ce sont les plus larges, ils sont droits, raides et ont la capacité de se dresser grâce au muscle horripilateur, sous l'influence des conditions extérieures (température,...). Leur base a une tête renflée et leur extrémité s'effile progressivement en une pointe fine.
Encore appelés jarres, les poils recteurs englobent les poils dits de soutien ou poils de garde primaires (monotriches), en nombre réduit (1-2% du pelage) tout en étant les plus grands et les plus épais de tout le pelage; ainsi que les poils typiques de jarre (poils awls), de même structure que les précédents mais de taille un peu plus réduite et qui rentrent dans la classe des poils de garde secondaires. Ils constituent 10% du pelage.
Les poils recteurs contribuent a extérioriser le « ticking » que l'on peut retrouver chez les souris de base agoutis.

* Les poils tecteurs (poils auchènes) ont plus un rôle de protection. Ils sont plus courts et plus fins que les poils recteurs, ils possèdent également une tête ren­flée quelque peu inclinée et prolongeant une tige relativement plus fine et vrillée, dont le diamètre se rapproche de celui du sous-poil. Ils constituent eux aussi environs 10% du pelage.
Ils sont comme les poils recteur, responsables des différentes couleurs de pelages de la souris.

- Le sous poil (ou bourre ou poils zig zag) a un rôle spécifique d'isolation thermique de par sa densité et sa disposition structurale. Ce sont les poils les plus courts et les plus fins. Très souples et frisés, ils ne présentent pratiquement pas d'épaississement terminal. Peu colorés, ils tapissent base du pelage. Ce type de poil représente près de 80% du pelage.


3. Couleurs de pelage
La couleurs des poils dépends des combinaisons d'allèles présentes chez chaque animal dont il ne sera pas traité ici. Mais il faut savoir que les pigments présents dans la couche corticale sont de deux types :
- les pigments d'eumélanine : primitivement noirs mais qui peuvent, sous certaines dilutions, donner des tons chocolat, beige ou encore gris.
- les pigments de phéomélanine : primitivement brun orangé qui peuvent donner des nuances de brun, beige orangé, sachant que la teinte orangée est toujours présente et est caractéristique de ces pigments


4. cycle de croissance du poil
Le cycle de pousse d'un poil se déroule en trois phases : Phase anagène, phase catagène et phase télogène.

- La phase anagène est la phase de croissance active du poil . Cette phase varie en durée, et le rythme de croissance durant la phase anagène peut être différent. Les poils de garde, par exemple, ont un rythme de croissance plus rapide que les sous-poils, et ils finissent plus longs. Les poils produits durant la phase anagène ont des tiges épaisses et sont plus profondément pigmentés.

- La phase catagène voit le follicule commencer à se fermer. Le poil est poussé vers le haut de la peau.

- La phase télogène est une phase de repos durant laquelle le poil est libre de tomber.

En général chez la souris la mue débute sur le dessus de la tête ou du dos et se poursuit ensuite le long des flancs ainsi que vers l'avant et vers l'arrière de l'animal.


5. Pelages particuliers
Chez l'Angora, l'ensemble des poils a un développement en longueur particulièrement important : d'environ 1 cm pour les duvets à 1,5-3 cm pour les Jarres. La mutation angora n'augmente pas le rythme de croissance des poils, mais rallonge la phase anagène elle-même, ce qui donne des poils plus longs.

Le caractère Satin provient d'une réduction du diamètre des poils par amincissement de leur cuticule externe et de leur couche corticale auquel s'ajoute une diminution de la zone médullaire où les espaces aérés ont quasiment disparu alors que les pigments se tassent plus étroitement entre eux dans son enceinte. La transparence accrue de la cuticule, qui résulte de son amincissement, a pour effet de donner un lustre particulier aux poils, en faisant apparaître l'aspect satiné du pelage, et d'accentuer, grâce à l'agencement pigmentaire de la moelle, l'expression colorée.

Le caractère Rex résulte d'un nanisme généralisé du système pileux. Toutes les catégories de poils sont atteintes par cette réduction de longueur, y compris les vibrisses. L'écourtement et l'amincissement des poils dus à leur vitesse de croissance ralentie font apparaître une fourrure d'aspect homogène à implantation droite, d'un moelleux velouté au toucher. Les mutations rex ralentissent le rythme de croissance durant la phase anagène, ce qui donne des poils plus courts.

Le caractère hairless résulte d'une inhibition de la formation des récepteurs aux hormones thyroïdiennes. Par conséquent, en l'absence d'hormone thyroïdienne, la protéine hairless réduit le nombre de récepteurs aux hormones thyroïdiennes, ce qui "supprime" les fonctions dépendant de l'hormone thyroïdienne, incluant certains facteurs de la pousse des poils. Si les niveaux d'hormones thyroïdiennes sont trop faibles, les follicules peuvent rentrer en phase de repos (phase télogène) prématurément, amenant à une perte des poils.


Dernière édition par epidote22 le Dim 3 Mai 2015 - 13:19, édité 1 fois
avatar
epidote22
Modette qui monte la garde
Modette qui monte la garde

Féminin
Nombre de messages : 8795
Age : 37
Date d'inscription : 10/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pelage des souris

Message par JessyFimu le Dim 3 Mai 2015 - 13:08

Epidote c'est super intéressant !
avatar
JessyFimu
Psychopathe de l'écriture
Psychopathe de l'écriture

Féminin
Nombre de messages : 2334
Age : 23
Localisation : Mulhouse
Humeur : Bienveillante
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pelage des souris

Message par epidote22 le Dim 3 Mai 2015 - 13:18

MERCI Smile
Faut que je fasse des schémas pour illustrer Wink
Au moins je serais sûre qu'ils sont libres de droit Wink
Je pose aussi les bases car j'ai envie de faire des fiches avec les couleurs /marquages, du gène jusqu'à leur expression au niveau du poil.
avatar
epidote22
Modette qui monte la garde
Modette qui monte la garde

Féminin
Nombre de messages : 8795
Age : 37
Date d'inscription : 10/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pelage des souris

Message par Nélofer le Jeu 28 Mai 2015 - 11:45

C'est super intéressant !

à propos des différents types de poils c'est vraiment passionnant de savoir ce qui transforme un poil "normal" en un autre poil atypique.

Par contre, nous n'avons pas que du rex en type de poil frisé, est-ce que c'est le même genre de modification pour le fuzz mais qui dépendrait d'une autre allèle ?

En tout cas : Merci pour cette recherche très complète.
avatar
Nélofer
Dictaphone ambulant
Dictaphone ambulant

Féminin
Nombre de messages : 4354
Age : 35
Localisation : Rouen 76 (france)
Emploi : ASH en maternité
Humeur : Épanouie
Date d'inscription : 05/02/2005

http://nuclearmousery.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pelage des souris

Message par epidote22 le Jeu 28 Mai 2015 - 11:53

Je n'ai pas cherché pour le fuzz ni pour le frizzy (recessif) ou encore le brindle dont les moustaches sont frisées. Je pense faire des fiches pour chaque type de poil du génotype à l'expression cellulaire et à l'échelle macroscopique mais je manque de temps... Sad
avatar
epidote22
Modette qui monte la garde
Modette qui monte la garde

Féminin
Nombre de messages : 8795
Age : 37
Date d'inscription : 10/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pelage des souris

Message par Nélofer le Jeu 28 Mai 2015 - 12:12

Je comprends, ne t'inquiète pas, ce post est déjà très complet et très intéressant comme ça Smile
avatar
Nélofer
Dictaphone ambulant
Dictaphone ambulant

Féminin
Nombre de messages : 4354
Age : 35
Localisation : Rouen 76 (france)
Emploi : ASH en maternité
Humeur : Épanouie
Date d'inscription : 05/02/2005

http://nuclearmousery.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pelage des souris

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum